L'AMBASSADEUR RUFFIN ET L'AIDE A LA SENELEC...UNE AIDE DANS LE VENT...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'AMBASSADEUR RUFFIN ET L'AIDE A LA SENELEC...UNE AIDE DANS LE VENT...

Message  RENAUT le Mer 15 Oct - 16:58

Nous venons d'apprendre l'aide conséquente apportée par la France à la SENELEC... Pour ma part j'ai apprécié la nomination de Mr RUFFIN à son poste d'Ambassadeur et apprécie les changements engagés par cet homme de lettres et humaniste dans son administration. Mais je pense que les français au Sénégal doivent se sentir protégés et appuyés par leur administration, ce qui n'est pas le cas. La diplomatie a certes ses exigences mais les exigences ne doivent pas être seules celles de la diplomatie. Des problèmes de fond se posent sur l'avenir de nos compatriotes au Sénégal. Je pense notamment que dans le cadre de la crise énergétique sénégalaise il eût été plus judicieux d'installer 30 éoliennes que de jeter les sommes dans une recapitalisation aléatoire de la SENELEC. Nous souhaiterions donc des initiatives concrètes décentralisées ou nous serions intégrés et non spectateurs passifs. Pour l'homme de la rue l'aide de la France est rarement perçue et généralement considérée qu'en temps que manoeuvre politique. Alors avec nous Monsieur Ruffin lançez et soutenez des micro projets directement en faveur du développement des entrepreneurs français du Sénégal en sachant que chacun d'entre eux bien souvent n'a comme objectif final le mieux être des sénégalais.

RENAUT
Admin

Nombre de messages : 1004
Age : 62
Localisation : Nantes
Points : 259
Date d'inscription : 08/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://guidestouristiques.societyforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Les pays "du nord" n'ont toujours rien compris

Message  Chrisjan le Jeu 16 Oct - 11:30

C'est systématique et récurrent: les aides financières sont accordées depuis des lustres à l'Etat sénégalais. Ces aides remplissent le tonneau des Danaïdes... ou les poches sans fond de certaines personnes au pouvoir ou dans l'entourage du pouvoir.

Si les aides étaient directes, c'est à dire destinées aux sénégalais et aux européens sur place pour créer des micro entreprises en partenariat avec de jeunes entrepreneurs locaux-sans passer par les fourches caudines des autorités- on n'en serait pas là. Ceux (les européens) qui veulent investir représentent des moyens dérisoires et sont livrés à eux mêmes.

Non seulement les aides pourraient être moins conséquentes, mais elles seraient utilisées fonctionnellement et rationnellement.

Quand je travaillais, j'étais en relation permanente avec la DREE, la Coface, le Ministère des Finances, les ambassades de France dans différents pays. J'avais fait des rapports (j'ai été également Expert auprès de l'UNDP): rien y a fait!

Les technocrates installés confortablement dans leurs bureaux feutrés n'en ont rien à fiche, d'autant qu'ils n'y connaissaient rien: ils ne voyaient que les chiffres sur le papier, sans aucune connaissance des réalités du terrain; même s'ils s'offrent quelques balades touristiques ponctuelles, où ils sont reçus en grande pompe dans d'autres salons feutrés et confortables.

Et ce n'est pas aujourd'hui que ça va changer. Ce n'est pas Mr Ruffin, humaniste et académicien, certainement plein de talent dans la littérature, la philosophie,la culture et les rapports humains, qui va avoir l'instinct ou les compétences économiques et industrielles qui sont essentielles à un pays en voie de développement.

Il faut également savoir que les Conseillers Economiques ont la particularité de changer de pays tous les 4 ans: promotion et avancement automatique obligent.
Ce n'est que vers la fin de leur présence dans un pays qu'ils commencent à maitriser la connaissance du tissu industriel, commercial et économique d'un pays; un comble, non? En outre, ils en apprennent bien souvent plus sur le pays par les hommes d'affaires français qui leur rendent visite (Source: moi même et ma pratique dans ce domaine*). Ca a peut être changé depuis...

Les soirées de l'ambassadeur (pub Ferrero) ont encore de beaux jours devant elles, au Sénégal et ailleurs: j'en ai connu quelques unes...

Moi, j'ai passé l'âge de jouer les Don Quichotte pour me battre contre des moulins à vent... ou des éoliennes.

* une anedote qui ne s'est pas passée au Sénégal: lors d'une visite à un Conseiller Commercial dans un pays de l'est, j'ai été sidéré par ses propos: il me conseillait tout simplement d'aller dépenser mon énergie ailleurs, car il n'y avait pas de possibilité de financement (solvabilité)! Encourageant.
3 ans après, lors d'un voyage officiel, notre Ministre du Commerce Extérieur de l'époque inaugurait une des seules réalisations française conséquente dans ce pays... financée par des fonds étrangers!

J'ai encore la cassette vidéo de cette "inauguration" à laquelle j'avais refusé de participer pour marquer ma fronde.

Chrisjan

Nombre de messages : 46
Points : 1
Date d'inscription : 03/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Rétablir la coopération entre le Sénégal et la France????

Message  BABA AIDA le Jeu 16 Oct - 23:17

Merci pour ce cri du coeur de nos amis français. Sans pour autant cautionner ce que viennent de dire mes prédécesseurs qui selon moi, sont libres de penser ainsi. Je ne leur reproche rien car la vérité est relative. Mais leurs réactions m'inspirent quelques interrogations. D'abords personne n'ignore que depuis l'alternance intervenue au Sénégal en mars 2000, la France perdait petit à petit et ce chaque jour un peu moins, le monopole en ce qui concerne l'excellente relation de coopération qu'elle entretenait depuis la fin de l'époque coloniale à nos jours, avec l'Afrique et le Sénégal en particulier. Une coopération qui a été en un moment donné de l'histoire, gênée par la forte présence de la Chine, des Etats Unis et du monde arabe qui commençaient à gagner les marchés africains et arracher à la France son "juteux fauteuil de leader en Afrique en matière de coopération".

Dès lors, on peut se demander si ce rebondissement de la France par le biais de Ruffin, n'est il pas une stratégie pour renouveller son attachement à l'Afrique et au Sénégal en particulier? C'est vrai qu'il intervient à un moment où la communauté subsaharienne à l'instar du monde entier vit une crise financière jamais égalée dans l'histoire. La France n'a t-il pas choisi de reculer en un moment donné pour mieux sauter? Car comme l'a dit Chrisjan vous avez des experts très forts en économie? Cette situation de crise n'était elle pas prévue par les économistes français? Mystère et boule de gomme. Tout ce qui est sûr c'est que Ruffin a dégainé beaucoup d'argent et a fait beaucoup de promesses au profit d'une quinzaine de secteurs d'activités au Sénégal. Il a peut être ses raisons ce diplômate très futé de la France et académicien de surcroît. N'a t-il pas précisé que la France va aider le Sénégal dans toutes ses difficultés car étant son premier partenaire en Afrique au sud du Sahara en matière de coopération?

En tout cas les promesses sont faites, le débat est lancé. J'espère que Ruffin va les respecter. Dans le cas échéant qu'en feront nos dirigeants sénégalais? C'est la question que tout le monde se pose même au Sénégal. Mais contrairement à ce que prédisent mes amis français, je pense que vue la situation économique, sociale délétère du pays, le Sénégal utilisera cet argent à bon escient ne serait ce que pour cette fois ci.

Si non l'affaire a été tellement médiatisée que je suis certain que la presse, la société civile et les opposants politqiues, suivent de très près cet affaire. On en reparlera et en bon cette fois ci.En tout cas je l'espère bien.

BABA AIDA

Nombre de messages : 82
Localisation : Sénégal
Points : 0
Date d'inscription : 14/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AMBASSADEUR RUFFIN ET L'AIDE A LA SENELEC...UNE AIDE DANS LE VENT...

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:41


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum